Fondements

“Libère la force!”

Meto2o est basée sur un pilastre portant qui a la fonction de “trait d’union” pour ce qui concerne les stratégies de intervention, les techniques utilisées et la philosophie de travail.
A travers Meto2o se fondent ensemble deux grandes capacités, contingentes, la force et la mobilité articulaire (que, à mon avis, s’exprime mieux par le terme employé en Meto2o de “libération motrice”). Par cette théorie fondamentale l’objectif est de créer chez le sujet entrainé une sorte de capacité de auto alimentation continue de façon que à travers la libération motrice il puisse bouger les jointures au maximum de l’efficacité possible et, comme conséquence directe, par la force il puisse arriver à la pleine utilisation des articulations et des musculatures intéressées.
Le mécanisme d’action peut être résumé par les étapes ci-dessous qui sont successives et séquentielles entre-elles:

  1. libération motrice
  2. force des muscles agonistes
  3. décontraction des muscles antagonistes
  4. éducation motrice des articulations
  5. entraînement de la région corporelle d’une manière globale

Le Corps Libre

Meto2o est basé sur l’idée que, quel que soit l’objectif que se propose le sujet, le corps humain est plus que suffisant pour exercer toutes les fonctions d’entraînement dont il a besoin, c’est pour cela que tous les exercices proposés seront exclusivement à corps libre.
Notre corps, en effet, peut atteindre la surcharge principalement en deux façons: par la surcharge de poids ou par la surcharge du volume de travail. Par exemple, la levée 100 fois d’un haltère de 1 kg on la levée 10 fois d’un de 10 kg fait accomplir le même travail... seulement il est obtenu grâce à des progressions différentes. Évidemment, par conséquent, le métabolisme de notre organisme changera. Sans aucun doute le travail qui servira en particulier à ceux qui pratiquent des jeux sportifs (il n’y a pas de différence entre professionnels ou amateurs) est une union de force résistante, résistance à la force (plus ou moins spécifique, selon les niveaux de agonisme) et libération motrice.
Cette combinaison est, à mon avis, plus facile à réaliser par un travail à corps libre plutôt que par des travaux avec des poids et surcharges externes: cela ne signifie absolument pas que le travail avec les poids ne soit pas utile ou que je ne l’utilise pas, mais Meto2o est basé sur le corps humain, donc les entraînements aussi sont établis de cette manière.

Meto2o est en état de faire arriver notre corps à des niveaux d’entraînement très élevés (essayez pour croire) en utilisant uniquement nos leviers, le poids de nos bras ou de nos jambes complètement mus par nos musculatures à la maximale amplitude articulaire possible.
Tout au plus on pourra utiliser de petits outils tels que: des haltères de 1, 2, 4 jusqu'à 6 kg, des bancs qui ne se renversent pas, des barres de fer, des baguettes en bois, et parmi les autres supports le plus important est sans aucun doute l’arrière.

Partenaires